Les états généraux des migrations (EGM)

Les États Généraux des Migrations sont un processus dans lequel sont impliqués des centaines de collectifs et d’associations locales ou nationales présentes sur le terrain aux côtés des personnes étrangères. Partout en France, ces acteurs se concertent et organisent des événements publics pour dénoncer la politique actuelle et être force de proposition afin d’obtenir un changement radical de la politique migratoire.

Les organisations engagées dans le processus des États Généraux des Migrations ont organisé une conférence de presse le vendredi 13 avril. C’était l’occasion pour les collectifs citoyens et les associations, nationales et locales impliqués dans le processus d’appeler les députés à rejeter le projet de loi Asile et Immigration discuté à partir du 16 avril dans l’Hémicycle.

Les organisations engagées dans les EGM ont appelé à une politique migratoire radicalement différente à celle proposé par le gouvernement et actuellement en processus de lecture dans l’Assemblée et le Senat.

Il y a eu 89 assemblées locales, à l’échelle de villes, de départements, et de régions qui ont eu lieu ou vont avoir lieu sur l’ensemble du territoire. Au total, ce sont des centaines d’associations et des dizaines de milliers de citoyens et citoyennes qui élaborent des propositions en vue d’une politique

Une représentante du Défenseur des Droits et le rapporteur de l’avis sur le projet de loi « Asile-Immigration » de la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme (CNCDH) étaient aussi présents et ont pu exprimer la position de leurs institutions indépendantes. Ces propositions feront l’objet d’une synthèse et d’une première assemblée plénière des États Généraux des Migrations qui se tiendra en région parisienne les 26 et 27 mai 2018.

 

Posted in Non classé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *